Fabrication assistée par ordinateur (FAO)

Descriptif

Le but de la fabrication assistée par ordinateur ou FAO est d'écrire le fichier contenant le programme de pilotage d'une machine-outil à commande numérique. Ce fichier va décrire précisément les mouvements que doit exécuter la machine-outil pour réaliser la pièce demandée. La conception de la pièce à fabriquer est réalisée à l'aide d'un progiciel de Conception assistée par ordinateur (CAO) : on nomme le fichier ainsi obtenu 'modélisation 3D'. Cette modélisation en trois dimensions de la pièce à réaliser est ensuite exportée, c'est-à-dire sauvée depuis la CAO dans un fichier intermédiaire en utilisant un standard d'échange comme IGES, STEP, VDA, DXF ou autre. Certains outils de FAO sont capables de relire directement les fichiers des grands fournisseurs de CAO. Dans d'autres cas, la CAO et la FAO sont complètement intégrées et ne nécessitent pas de tranfert. Pour ces progiciels, on parle de CFAO.

La modélisation 3D étant importée sur le progiciel de FAO puis relue par celui-ci, il est possible de passer à la programmation des parcours outils, le coeur de l'activité de la FAO. Le programmeur crée les parcours en respectant les choix d'outil, les vitesses de coupe et d'avance, et les stratégies d'usinage à mettre en oeuvre. Le progiciel de FAO 'plaque' les trajectoires des outils choisis sur la modélisation 3D et enregistre celles-ci sous forme d'équations. Les logiciels les plus évolués sont ensuite capables de reproduire graphiquement (visualisation volumique) l'action des outils dans la matière, permettant ainsi au programmeur de vérifier ses méthodes d'usinage et éviter à priori les collisions sur les machines-outil.

La dernière étape consiste, depuis le programme de FAO ainsi élaboré et vérifié, à générer les blocs ISO pour la machine outil. Ce programme est appelé un Post-Processeur. Il existe également des programmes indépendants pour effectuer la vérification directement à partir des blocs générés par le Post-Processeur. Le fichier ISO obtenu est transmis à la MOCN (Machine Outil à Commande Numérique), puis exécuté par cette machine.

Formations utilisatrices

Enseignants